Le marché de l’électricité : la volatilité et la hausse

Le marché de l’électricité : la volatilité et la hausse

Cela fait déjà quelques mois que les prix de l’électricité sont à la hausse partout en Europe. En effet, depuis l’été 2021, les tarifs s’approchent fortement des records historiques. Cette envolée des prix s’explique par le prix des quotas CO2 ainsi que la hausse du prix du gaz.

Evolution des prix de l’électricité

Lors de l’été 2021, l’électricité a atteint des nouveaux records de prix. En outre, cela ne concerne pas seulement l’électricité mais pratiquement toutes les énergies. En effet, le charbon, le gaz naturel et l’électricité ont atteint le plus haut pic historique, c’est-à-dire celui de la crise financière de 2008. Pour confirmer ces dires, il faut savoir que l’électricité dépassera les 89€/MWh pour 2022 .

Voici les différents facteurs qui ont eu un impact sur cette volatilité des prix sur le marché de l’énergie :

  • On note une augmentation de la demande énergétique suite aux vagues de chaleur qu’il y a eu cet été. Cela est également dû au fait que le monde a subi une reprise économique soudaine à la suite de la levée des confinements durant la crise sanitaire.
  • La France étant dépendante des pays producteurs d’énergie tels que le gaz, nous subissons un approvisionnement réduit en énergie. Cela s’explique par des maintenances sur les installations en Norvège mais aussi pour cause des incendies qu’a subi la Russie sur leur champ gazier d’Urengoy.
  • On note également que la production d’électricité renouvelable était assez faible en Europe ces derniers temps.
  • Enfin, la hausse des prix du gaz et du CO2 a un énorme impact sur le prix de l’électricité car la demande augmente.

Les énergies propres, régulatrices des prix de l’énergie

Tout d’abord, il faut savoir que 7% de l’électricité en France est encore produite à partir de gaz. Cela signifie que si l’on remplace cette part par de l’électricité produite par des énergies propres (éolien et solaire), les ressources dont les coûts de production ne sont impactés qu’à la marge par le prix des matières premières sont privilégiés. Il s’agit donc d’une solution intéressante pour que la France réduise son exposition à la volatilité des prix des énergies fossiles et donc de préserver les entreprises et les citoyens français de la hausse des prix de l’énergie.

Par ailleurs, l’impact du prix de la tonne de CO2 pourrait alors être annulé. En effet, le solaire et l’éolien n’émettant pas de gaz à effet de serre en phase d’exploitation, l‘électricité renouvelable n’est pas soumise à la hausse du prix des quotas de CO2.

 

Pour conclure, les décisions écologiques et politiques peuvent être en adéquation avec le pouvoir d’achat des Français. La transition énergétique peut être en faveur de l’économie. En outre, les consultants en énergie d’ENERGY PRO vous accompagnent pour sélectionner les fournisseurs d’électricité propres. N’hésitez pas à nous contacter pour vous aider à choisir la meilleure offre du marché.

Facebook
LinkedIn